Incofin cvso cède sa participation de 20% chez ACEP Burkina

mai 26, 2022

Après treize ans, Incofin cvso n’est plus actionnaire de l’ACEP Burkina. Elle a vendu sa position en actions, bonne à 20 %, ce qui a permis au fonds d’obtenir un retour sur investissement attractif. Les actions sont reprises par l’investisseur d’impact français SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement).

Incofin cvso a investi dans ACEP Burkina depuis le tout début de l’entreprise. Incofin a joué un rôle clé en fournissant une dette senior supplémentaire et une assistance technique. En outre, Incofin a mené des efforts de professionnalisation de la gouvernance et a contribué à l’expansion réussie d’ACEP Burkina.

Aujourd’hui, ACEP Burkina est la deuxième plus grande institution de microfinance au Burkina Faso avec un portefeuille de prêts brut de 42 millions d’euros et plus de 32 000 clients, principalement des micro, petites et moyennes entreprises.

SIDI a une mission similaire à celle d’Incofin cvso. L’investisseur d’impact français, fondé en 1983, souhaite également améliorer les conditions de vie dans les pays en développement et, avec cette acquisition, veut notamment favoriser davantage le développement de l’inclusion financière en Afrique. A cet effet, la SIDI travaille déjà avec neuf autres partenaires africains de différents secteurs.