Le FAF diversifie son portefeuille en République démocratique du Congo

novembre 26, 2018

Incofin est ravi d’annoncer le premier investissement fructueux du Fairtrade Access Fund (FAF), co-fondé par Incofin cvso, dans l’Est de la République démocratique du Congo. Le FAF a investi 300 000 USD dans une coopérative de café. Investir dans cette région du Congo représente un défi de taille compte tenu de son instabilité politique. En réalité, le FAF compte parmi les très rares créanciers internationaux actifs dans la région.

La coopérative de café regroupe environ 12 000 petits caféiculteurs biologiques, avec moins de 1 hectare de terre, dans le Kivu, une région en situation d’après conflit. L’organisation mobilise et structure les petits caféiculteurs grâce à la production clairement délimitée de café de qualité certifiée. Ce faisant, elle soutient les producteurs en leur offrant une formation continue, en mettant en place un programme de rajeunissement des plantations, en assurant la collecte et le traitement de la production, et en garantissant le partage équitable des primes sociales.

La coopérative, tout comme de nombreux producteurs de café africains, vise le segment de marché « à haute valeur ajoutée » des cafés de spécialité, qui se caractérisent par des profils de goût spécifiques et sont vendus en petites quantités, généralement aux petits torréfacteurs. Le café de cette région, entièrement issu des caféiers Arabica de la variété Bourbon, figure parmi les plus appréciés au monde pour son goût. Le café est traité par voie humide ou « lavé », ce qui signifie que la pulpe et la peau du fruit sont séparés des grains directement après la récolte et avant le séchage.

La coopérative de café est certifiée FLO, biologique, UTZ et SPP. Le café est vendu à des clients situés notamment en Allemagne, aux États-Unis, en France et en Belgique.